Voir tout
531842007
Icone categorie Comment c'est fait ?

Désodorisation à la vapeur d’eau

Derrière ce terme un peu barbare, se cache un simple principe de distillation, utilisant uniquement de la vapeur d'eau.

Ecrit par Jérôme Bucamp, le 22/07/2016

Partager sur :

Le processus de désodorisation à la vapeur d’eau utilisée pour notre huile de coco désodorisée a pour but de faire disparaitre le goût et l’odeur de l’huile, pour en permettre un usage plus large. Celui-ci intervient après une première phase de clarification de l’huile, par le biais de divers filtrages physiques, qui éliminent les principales impuretés. La désodorisation est un simple processus de distillation (similaire à la distillation des parfums ou des alcools). Il n’utilise AUCUN produits chimiques. De la vapeur d’eau (+100°C minimum) est projetée à travers l’huile, sous basse pression. La vapeur entraine alors les différents composants volatiles qui composent le parfum de la coco. Au final, on obtient une huile de coco parfaitement inodore et neutre en goût.

Si vous préférez une huile conservant toute ses qualités, préférez plutôt notre huile de coco vierge bio.

jerome
Directeur de marque, il ne manque pas d'idées pour faire de Vaïvaï une marque unique et authentique !
  • Robert Publié le 14/11/2017

    a quelle température est distillée votre huile de coco désodorisee ?

  • Jérôme Bucamp Publié le 20/11/2017

    Bonjour Robert,
    Sans dévoiler tous les secrets de fabrication, l’huile de coco désodorisée est soumise à la vapeur d’eau, soit 100°C minimum.

  • Irina Publié le 28/12/2017

    Bonjour ! Comment contrôlez-vous la qualité de produit final ? Est-ce que vous avez les certificats de qualité de vos produits? Merci

    • Jérôme Bucamp Publié le 12/03/2018

      Bonjour, nos produits sont soumis à différents tests et analyses avant mise sur le marché. La qualité biologique est certifiée par l’organisme Ecocert.

  • Julie Konan Publié le 18/05/2018

    Et les propriétés du produit sont conservées ?

  • Benjamin DELBECQUE Publié le 01/08/2018

    le processus de désodorisation à la vapeur d’eau… exige une chauffe de l’huile a environ 230 / 250°C ce qui altére évidemment les acides gras qui composent la quasi totalité de l’huile… Puisque les acides gras sont altérés par une chauffe importante ce qui est le cas dans ce processus. Sans dévoiler tous les secrets de fabrication çà me fait rire tout de même puisqu’une recherche un peu poussive permet d’obtenir le processus exacte de la désodorisation à la vapeur d’eau… il n’y a rien de secret dedans mais c’est une manière de ne pas tout dire de ce processus qui pose un problème éthique à mon sens. Le fait que vous expliquez le processus sans mentionner le fait qu’il y ait besoin d’une chauffe importante de l’huile montre en réalité votre absence de transparence, alors que vous voulez montrer l’inverse.

    • Jérôme Bucamp Publié le 22/11/2018

      Bonjour Benjamin,
      Bravo pour vos recherches, toutefois sachez qu’il existe plusieurs processus industriels de désodorisation.
      Tout comme il existe plusieurs type de pasteurisation par exemple. Chaque industriel définissant son propre cahier des charges pour répondre à ces exigences de qualité.

      Jerome

Laissez-moi un commentaire

Ces articles peuvent aussi vous interesser :